Cluc Hotel Begur

Nous mêmes

“Begur te rend amoureux, le Cluc t´attrape”

 

Ça fait longtemps que je suis tombé amoureux de Begur. Tout a commençait quand on a décidé de louer une ancienne maison entre quelques amis, avec nos enfants. On a nous-mêmes restauré la maison et on l’a fait revivre la remplissant avec tous nos meubles et appareils qui passaient de génération en génération.

Un jour, au coucher du soleil, je me suis rendu compte que ce lieu était magique. Il avait quelque chose d’spécial. Peut-être la lumière, peut-être le climat, les gens, les baies, les chemins qui parcourent la côte. Peut-être le vent qui souffle fort et nous tape sur la nuque… Ou peut-être un peu de tout ça. Le fait c’est que, après vingt-deux ans de costumes et cravates travaillant pour une multinationale, j’ai eu’opportunité de changer ma vie et je n’ai même pas hésité deux secondes pour faire les valises et m’installer à Begur pour toujours.

Avec patiente, illusion et beaucoup de travail, j’ai réussi à faire marcher l´hôtel, restaurant l’édifice mais conservant le maximum son essence originelle: son structure, les sols et les portes. Quelques pièces du mobilier, je les ai trouvées dans des antiquaires, quelques autres je les ai commandées et d’autres je les ai achetées. Le plus important pour moi c’est que le Cluc respire simplicité mais aussi qualité. Je me suis beaucoup efforcé pour que l´hôtel aie tout ce que je regretté comme client.

C´est beau voir comment les clients viennent prendre le petit-déjeuner avec un grand sourire qu’ils partagent avec moi. Quand ils partent, la plupart écrit un mot y fait un dessin sur notre livre, à la réception. Tout ça me réjouit.

Je sais bien que le Cluc est différent d´autres hôtels. Nous n´avons pas un jacuzzi, ni un gym, ni une piscine. Nous ne servons pas le petit-déjeuner dans la chambre ni faisons des révérences, mais je sais aussi que nous avons quelque chose qui nous fait être spéciaux. Et je peux bien vous assurer que celui qui vient une fois, retourne à nouveau.

Parce que Begur te rend amoureux, le Cluc t´attrape.

SANTI GUSART